EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Abou Bakr al-Baghdadi donné pour mort (médias américains)

ARCHIVES : Abu Bakr Al-Baghdadi (photo postée sur internet en juillet 2014)
ARCHIVES : Abu Bakr Al-Baghdadi (photo postée sur internet en juillet 2014) Tous droits réservés Social Media Website via Reuters TV/File Photo
Tous droits réservés Social Media Website via Reuters TV/File Photo
Par Olivier Peguy
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef du groupe Etat islamique est mort, indiquent plusieurs médias américains. Abou Bakr al-Baghdadi aurait été tué lors d'un raid américain dans le nord-est de la Syrie.

PUBLICITÉ

Abou Bakr al-Baghdadi serait mort. C'est ce qu'affirment plusieurs médias américains qui citent des sources sécuritaires en Irak et en Syrie.

Le chef du groupe Etat islamique (EI) aurait été tué lors d'un raid militaire américain dans le nord de la Syrie.

Le président américain a posté ce message laconique sur Twitter : "Quelque chose d'énorme vient de se passer". Donald Trump doit s'exprimer dans les prochaines heures depuis la Maison blanche.

Abou Bakr al-Baghdadi a été donné pour mort à plusieurs reprises. Il n'a plus donné signe de vie depuis un enregistrement audio diffusé en 2016.

De son vrai nom Ibrahim Awad al-Badri, le chef de l'EI serait né en 1971 dans une famille pauvre de la région de Bagdad.

C'est à Mossoul que le chef de l'EI a fait sa seule apparition publique connue, en juillet 2014, à la mosquée al-Nouri. En turban et habit noirs, barbe grisonnante, il avait alors appelé tous les musulmans à lui prêter allégeance après avoir été désigné à la tête du califat proclamé par son groupe sur les vastes territoires conquis en Irak et en Syrie voisine.

Son groupe djihadiste a revendiqué de multiples attentats sanglants à travers le monde.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort d'al-Baghdadi : les réactions de la communauté internationale

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

Débarquement : en Normandie, des tombes illuminées en l'honneur des soldats