DERNIERE MINUTE

Macédoine du Nord : à quand l'adhésion à l'UE ?

Macédoine du Nord : à quand l'adhésion à l'UE ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'était le 12 juin 2018. La Grèce et la Macédoine du nord concluait un accord historique mettant fin à des décennies de conflit entre les deux pays et ouvrant la voie de l'adhésion de la Macédoine du nord à l'Union Européenne. Mais pour son Premier ministre le refus de l'Union européenne de fixer une date d'ouverture des négociations pourrait le compromettre. Notre journaliste l'a rencontré.

_"Il n'y a aucune possibilité de mettre en œuvre l'accord avec la Grèce. Une partie sera congelée, parce qu'en l'état actuel il n'est pas possible d'avancer. Nous allons essayer de faire quelque chose, mais tout est lié, parce que le processus de négociations signifie transférer notre souveraineté à l'Union européenn_e", estime Zoran Zaev, le Premier ministre de Macédoine du nord.

Pour lui la seule alternative pour son pays est la voie européenne. Le sujet devait être abordé ce mardi soir lors d'un dîner de travail organisé par Federica Mogherini.

"S'ils éteignent les lumières des étoiles de l'Union européenne, il fera vraiment nuit ici. Dans le noir, nous nous perdrons nous-mêmes. Parce que, s'il y a un terrain favorable au radicalisme, si le nationalisme renaît, cela causera beaucoup de dégâts à l'ensemble des Balkans. Quand les Balkans auront un problème, l'Europe aura un problème", ajoute-t-il.

"Parler à ceux qui ne sont pas convaincus"

Autre pays qui prône l'ouverture de l'UE aux Balkans, la Croatie. Son Premier ministre veut tenter de convaincre ceux qui le ne sont pas sur la question de l'élargissement. "Notre ambition est de parler à ceux qui ne sont pas convaincus et de leur dire que c'est mieux pour la stabilité de la région, que c'est mieux pour l'avenir européen de nos voisins que le processus commence", explique Andrej Plenković, le Premier ministre de Croatie.

Le sujet reste sur la table. Pour en savoir plus retrouvez ces deux interviews complètes dans Global Conversation, sur euronews et euronews.com.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.