PUBLICITÉ

Le lanceur de chaussures contre Bush devient porte-voix du peuple irakien

Capture d'écran de la vidéo
Capture d'écran de la vidéo
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le journaliste irakien qui avait lancé ses chaussures sur George W. Bush est devenu un porte-voix des manifestants dans son pays.

PUBLICITÉ

Le journaliste irakien Mountazer al-Zaïdi s'est rendu célèbre en 2008, en lançant ses deux chaussures sur le président américain, George W. Bush,lors d'une conférence de presse. "C'est un baiser d'adieu du peuple irakien, chien ! " avait lancé le journaliste qui travaillait à l'époque pour la chaîne de télévision Al-Baghdadia.

Devenu un vrai symbole de la résistance dans son pays, l'homme a passé près d'un an en prison pour ce geste. Il est désormais l'un des porte-voix du mouvement antigouvernemental qui secoue le pays ces dernières semaines.

Mountazer al-Zaïdi dénonce l'absence de soutien international et les ingérences incessantes de pays étrangers en Irak.

"Nous ne détestons pas l'Iran, nous ne détestons pas l'Arabie Saoudite, nous ne détestons pas la Turquie. Mais notre message est simple: ils doivent cesser de s'ingérer dans notre pays", indique-t-il.

"Il y a un rejet du gouvernement d'occupation américaine. Ce gouvernement a provoqué un désastre dans le pays. Aujourd'hui, nous voulons la chute de ce régime politique et la fin de ce gouvernement", explique-t-il.

Euronews a pu recueillir ses propos : vidéo ci-dessus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bagdad : les autorités ouvrent le feu contre les manifestants

Irak : les manifestants défient le couvre-feu à Bagdad

En Irak, manifestations anti-gouvernement très violentes : 21 morts