DERNIERE MINUTE

En Irak, manifestations anti-gouvernement très violentes : 21 morts

En Irak, manifestations anti-gouvernement très violentes : 21 morts
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les manifestations anti-gouvernement continuent en Irak et restent très violentes. 21 personnes ont été tuées à Bagdad ce vendredi et dans d'autres villes du pays.

Au début du mois ces rassemblements ont été l'objet d'une répression brutale, et 150 personnes sont mortes en une semaine.

A Nassiriyah, les manifestants ont mis le feu au bâtiment du gouvernorat. C'est de cette ville que sont parties les premières protestations contre les autorités en place et la corruption qui parasite la vie politique et économique du pays.

Le grand ayatollah chiite irakien, Ali Sistani, a appelé la police et les manifestants à la retenue. C'est son porte-parole qui a lu son prêche lors de la grande prière à Kerbala ce vendredi.

Dans le sud du pays les sièges d'une quinzaine de partis politiques ont été incendiés.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.