DERNIERE MINUTE

Japon : tests concluants pour la semaine de quatre jours

Japon : tests concluants pour la semaine de quatre jours
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Travailler moins pour produire plus : c'est possible, en témoigne une expérience menée cet été chez Microsoft au Japon. Au mois d'août, les 2.300 employés locaux du groupe informatique ont travaillé quatre jours sur sept au lieu de cinq. Résultat, que du positif, avec une hausse de la productivité de 40%, une baisse de la consommation d'électricité de 23%, et plus étonnant, une baisse de la consommation du papier d'impression de près de 60%.

Microsoft ne compte pas en rester là et prévoit une autre expérimentation de baisse du temps de travail cet hiver.

Au Japon, où la pression professionnelle est énorme et parfois mortelle, le gouvernement encourage de plus en plus les modes de travail flexibles, comme le temps partiel ou le télétravail. Plusieurs entreprises suivent le mouvement et compensent les pertes de salaire pour leurs employés mais le chemin à parcourir est énorme.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.