Le Proche-Orient à nouveau sous haute tension

Le Proche-Orient à nouveau sous haute tension
Tous droits réservés REUTERS/Mussa Qawasma
Tous droits réservés REUTERS/Mussa Qawasma
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des salves de roquettes ont été tirées sur Israël depuis Gaza en représailles à la mort d'un haut commandant palestinien, tué dans un raid ciblé.

PUBLICITÉ

Une roquette s'est abattue sur une autoroute près de la ville israélienne d'Ashdod, alors qu'une autre a transpercé le toit d'une maison à Netivot.

Israël élimine un chef du Jihad islamique

Ces projectiles ont été tirés mardi depuis la bande de Gaza, en représailles d'une frappe ciblée de l'armée israélienne, qui a tué un haut commandant du Jihad islamique, Baha Abou Al-Ata. Le groupe armé palestinien a confirmé son décès ainsi que celui de son épouse.

L'homme était tenu pour responsable par Israël de plusieurs attaques terroristes et de tirs de roquettes. Il avait l'intention de perpétrer d’autres attaques imminentes, selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Vers plusieurs jours d'affrontements ?

Aussitôt après sa mort, le Jihad islamique a répliqué avec des salves de roquettes, la plupart interceptées par l'armée israélienne.

Les sirènes d'alarme ont aussi été activées dans de nombreuses villes à proximité de la bande de Gaza, dont Tel-Aviv, où les écoles et universités ont été fermées.

Ces échanges de tirs font craindre une nouvelle escalade dans la région. L'armée israélienne a indiqué se préparer "à plusieurs jours d'affrontements".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : des corps exhumés dans la cour de l'hôpital Nasser de Khan Younès

Gaza : des frappes israéliennes sur Rafah font 22 morts dont 18 enfants

Israël - Gaza : l'ONU lance un appel aux dons