EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Gaza : des frappes israéliennes sur Rafah font 22 morts dont 18 enfants

Un véhicule militaire israélien en Cisjordanie occupée, samedi 20 avril 2024.
Un véhicule militaire israélien en Cisjordanie occupée, samedi 20 avril 2024. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

De nouvelles frappes israéliennes sur Rafah ont fait une vingtaine de victimes, dans la nuit de samedi à dimanche, selon les autorités locales.

PUBLICITÉ

Des frappes israéliennes sur la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, ont tué 22 personnes, dont 18 enfants, dans la nuit de samedi à dimanche, selon les autorités locales.

La première frappe a tué un homme, sa femme et leur enfant de trois ans, selon l'hôpital koweïtien voisin, qui a reçu les corps. La femme était enceinte et les médecins ont réussi à sauver le bébé, a indiqué l'hôpital.

La deuxième frappe a tué 17 enfants et deux femmes, tous issus de la même famille élargie, selon les registres de l'hôpital. Une frappe aérienne à Rafah la nuit précédente avait déjà tué neuf personnes, dont six enfants.

Israël mène des raids aériens quasi quotidiens sur Rafah, où plus de la moitié des 2,3 millions d'habitants de Gaza ont cherché refuge. Il s'est également engagé à étendre son offensive terrestre sur la ville située à la frontière avec l'Égypte, malgré les appels internationaux à la retenue.

Les tensions sont également vives en Cisjordanie occupée. L’armée israélienne a déclaré que ses troupes avaient "neutralisé" deux Palestiniens qui avaient attaqué un point de contrôle avec un couteau et une arme à feu près de la ville d’Hébron, dans le sud du territoire, tôt dimanche.

Au moins 469 Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens et des colons en Cisjordanie occupée depuis le début de la guerre à Gaza, selon le ministère palestinien de la Santé. La plupart ont été tués lors de raids d’arrestation de militaires israéliens, qui déclenchent souvent des fusillades, ou lors de violentes manifestations.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un rapport sur l'UNRWA indique qu'Israël n'a fourni aucune preuve de liens "terroristes"

Gaza : des corps exhumés dans la cour de l'hôpital Nasser de Khan Younès

Une photo poignante de Gaza remporte le prix de la photo de presse mondiale 2024