DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Osaka : retour sur la troisième journée

Grand Slam d'Osaka : retour sur la troisième journée
Taille du texte Aa Aa

Qui sont les gagnants et les perdants de cette troisième journée du Grand Slam d'Osaka ?

Le dernier jour du Grand Slam d’Osaka a été couronné de succès pour le Géorgien Beka Gviniashvili, après un combat particulièrement prenant, à l'issue duquel il a battu l'Ouzbek Davlat Bobonov.

Ce dernier menait pourtant le score par waza-ari. Mais au terme d'une lutte acharnée, Beka Gviniashvili a égalisé avant de finalement gagner par ippon. Résultat, il remporte son premier Grand Chelem depuis 2016 !

"Bien sûr que je suis heureux, c’est la première fois que je remporte un Grand Chelem au Japon", s'est-il confié après sa victoire. "C'est un événement majeur et un tournoi très difficile. J'ai perdu aux Championnats du Monde de Tokyo, alors je voulais signer mon retour. Je suis très heureux parce que je l’ai fait. Le résultat final est excellent et je suis champion du Grand Slam d’Osaka", a-t-il ajouté.

La Japonaise Akira Sone et la Cubaine Idalys Ort**í**z se sont quant à elles affrontées en finale dans la catégorie des plus de 78 kg. La championne du monde en titre japonaise a battu l’ancienne championne olympique au golden score avec un Ouchi-Gari, qui lui permet de consolider sa place pour les Jeux olympiques de Tokyo.

"Ortiz est très très forte. Je me suis assurée que je prenais toujours les devants, j'étais toujours un pas en avant. Je voulais réaliser une attaque et je me suis assurée de pouvoir le faire, et j'ai ainsi pu gagner", a expliqué Akira Sone.

Dans la catégorie des moins de 100 kg, l'ancien champion du monde Ryunosuke Haga avait la pression avant d'entamer son combat contre l'un des judokas les plus robustes de la catégorie, l'Azerbaïdjanais Elmar Gasimov, médaillé d'argent aux Jeux olympiques. Et Ryunosuke Haga a assuré avec un spectaculaire Uchi-Mata. A la clé, une médaille d'or, donc, pour le Japonais.

Autre Japonaise à avoir marqué les esprits pour cette troisième journée au Grand Slam d'Osaka : Mami Umeki, qui s'est imposée face à sa compatriote Shori Hamada dans la catégorie des moins de 78 kg.

Chez les plus de 100 kg, le Japonais Hyoga Ota affrontait le Russe Inal Tasoev. Et c'est ce dernier qui a remporté la victoire, décrochant ainsi son deuxième titre en Grand Chelem.

Et puis on termine comme d'habitude avec notre image du jour qui conclut ce dernier Grand Chelem de l'année, et que vous pouvez visionner dans la vidéo ci-dessus. Elle est signée Gwak Dong-han, champion du monde 2015. Le Sud-coréen a réalisé un Tai-Otoshi face à Shochiro Mukai. Magique et dévastateur.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.