DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ukraine : "Ne pas céder à la pression de Moscou"

Ukraine : "Ne pas céder à la pression de Moscou"
Taille du texte Aa Aa

Près de 5 000 personnes sont descendues dans les rues de Kiev en Ukraine ce dimanche. Répondant à l’appel de leur ancien président Petro Porochenko, les manifestants ont exhorté l’actuel chef de l’état ukrainien Volodymyr Zelensky à ne pas céder à la pression de Moscou alors qu'il doit rencontrer Vladimir Poutine à Paris ce lundi.

"Nous voulons montrer à nos autorités, et au président Zelenskyy notre préoccupation dans la lutte pour l'intérêt national", a expliqué Volodymyr Viatrovych, député du parti Solidarité européenne.

Ce sommet se déroulera sous une médiation franco-allemande. Il est destiné à relancer les pourparlers de paix sur l'est de l'Ukraine après trois ans de gel des négociations.

L'Occident et l'Ukraine accusent Moscou de financer et d'armer les rebelles, ce que nie la Russie.

Si Vladimir Poutine s’est montré réservé sur ses intentions et ses attentes concernant les pourparlers de Paris, le président ukrainien a, lui, indiqué vouloir que ces derniers se focalisent sur trois points : un nouvel échange de prisonniers, la mise en oeuvre d'un cessez-le-feu durable, et le démantèlement de tout groupe armé "illégalement" en territoire ukrainien.

Commencé il y a plus de cinq ans, seul conflit armé actif d’Europe a fait plus de 13 000 morts.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.