DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les maîtres du judo à Qingdao

Les maîtres du judo à Qingdao
Taille du texte Aa Aa

Ryuju Nagayama lance le Masters de judo sur des bases très élevées. A Qingdao, en Chine, la star japonaise a remporté chacun de ses combats sur ippon dans la catégorie des -60kg. Un judo dynamique dont il a le secret.

En finale, le N1 mondial se mesurait à l'Espagnol Fran Garrigós. Loin de baisser de rythme, Nagayama s'impose avec la manière et achève l'année sur une nouvelle médaille d'or, sa seconde en Masters après son sacre il y a 2 ans. Le signal est lancé avant 2020, année olympique, qui plus est chez lui à Tokyo.

Chez les femmes, mention spéciale à Distria Krasniqi. Médaillée de bronze aux Mondiaux cette année, la Kosovare s'empare de l'or dans ce Masters. Une attaque stratosphérique qui envoie voler la Mongole Narantsetseg Ganbaatar ! Krasniqi conserve son titre chez les -48 kg.

Chez les -52kg, Ai Shishime offre une seconde médaille d'or au judo japonais. Elle réussit là où sa compatriote Uta Abe avait échoué il y a quelques semaines : en dominant la Française Amandine Buchard.

L'Italien Manuel Lombardo s'offre la plus belle victoire de son prometteur début de carrière en dominant le Mongol Kherlen Ganbold avec un astucieux Kata Guruma.

Grand moment pour la Nord-coréenne Kim Jin A, elle offre à son pays un premier sacre dans le Masters en battant la Japonaise Momo Tamaoki chez les -57kg.

On se quitte avec notre mouvement du jour, dans la petite finale des -52 kg. Signé Diyora Klediyorova. Premier podium en Masters pour l'Ouzbékistan.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.