DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a prêté serment

euronews_icons_loading
Le nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune
Le nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune   -   Tous droits réservés  Image ENNAHAR TV
Taille du texte Aa Aa

Devant un parterre d'officiels, le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune a officiellement pris ses fonctions ce jeudi à Alger, après avoir prêté serment.

Main droite sur le Coran, il s'est engagé à respecter la Constitution et a servir le peuple algérien : "La Constitution protège les libertés individuelles et collectives, les droits humains, la liberté de la presse et le droit à manifester", a-t-il déclaré.

Abdelmadjid Tebboune a été élu le 12 décembre avec 58% des voix, après une élection marquée par un taux record d'abstention. Il succède à Abdelazziz Bouteflika, contraint à la démission en avril dernier par le Hirak, un mouvement de contestation populaire sans précédent.

Mais pour une partie des Algériens, Abdelmadjid Tebboune est lui aussi un représentant du "système" dont ils cherchent à se débarrasser depuis des mois. Le nouveau président était en effet ministre de Bouteflika, et a même été un temps son Premier ministre.

Dès l'annonce de son élection des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues, promettant de poursuivre le mouvement. Le nouveau président a, lui, annoncé vouloir tendre la main au Hirak, en modifiant la Constitution algérienne.