DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Poutine devant la presse pendant plus de 4 heures

euronews_icons_loading
Poutine devant la presse pendant plus de 4 heures
Tous droits réservés  Sputnik   -   Alexei Druzhinin
Taille du texte Aa Aa

Politique monétaire, géopolitique, sanctions contre la Russie, situation en Ukraine, pendant 4 heures et 14 minutes le président russe Vladimir Poutine a répondu aux questions des journalistes russes et étrangers ce jeudi. Un exercice auquel il se livre une fois par an lors de cette traditionnelle conférence de presse de fin d’année.

"Je trouve très inquiétantes les déclarations du Président Vladimir Zelenskiy, à la suite de son départ de Paris, selon lesquelles les Accords de Minsk pourraient être révisés. Si la révision des accords se produit, la situation pourrait se retrouver dans une impasse. En ce qui concerne le retrait des troupes étrangères du Donbass - il n'y a pas de troupes étrangères sur place. Il y a des milices populaires et des forces d'autodéfense locales. Elles sont composées de résidents locaux," a-t-il déclaré.

Valdimir Poutine s'est aussi exprimé sur le réchauffement climatique, remettant en cause, le quasi-consensus scientifique sur la responsabilité de l'homme sur les dérèglements du climat. Et ce n'est pas la première fois qu'il tient de tel propos.

"Personne ne connaît, en réalité, les raisons du changement climatique mondial. Nous savons que dans l'histoire de la Terre, il y a eu des périodes de réchauffement et de refroidissement et cela pourrait dépendre de processus globaux dans l'univers. D’une légère inclinaison de l'axe de la Terre en rotation оu de son orbite autour du Soleil", a-t-il ajouté.

Le président russe a néanmoins réaffirmé l’engagement de réduction des émissions de gaz à effet de serre de son pays et le respect de l'accord de Paris sur le climat.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.