DERNIERE MINUTE

À la recherche du papillon disparu, en Centrafrique

À la recherche du papillon disparu, en Centrafrique
Tous droits réservés
AFP
Taille du texte Aa Aa

À la recherche du Papilio Antimachus. Ce papillon de jour, le plus grand d'Afrique, se fait rare. Sa chenille et sa chrysalide n'ont même jamais été observés depuis la découverte du spécimen au XVIII è siècle. C'est pourquoi une expédition française d'une vingtaine de personnes a pris ses quartiers pendant trois semaines près de la rivière Lobaye, en Centrafrique.

Le plan consiste à repérer les fleurs dont le mystérieux papillon tire son venin grâce à un drone. Ensuite, un réseau de cordes est installé pour explorer les lianes, dans la canopée. Le chef d'expédition, Philippe Annoyer, reconnaît la difficulté de la mission : ""On se retrouve dans une forêt qui est plutôt déforestée, dans laquelle il y a en plus de l'exploitation minière, ce qui ne rend pas les choses faciles. Du coup, même les animaux les cherchent. Les gros mais même les petits. Pour le papillon, ça a été compliqué."

Cela fait plus de trente ans que l'entomologiste tente en vain d'alerter le public sur l'extinction du papillon et d'en limiter la chasse. Finalement, pas de spécimen femelle en vue, beaucoup plus rare encore que le mâle. L'expédition aura au moins permis de mesurer les ravages des forêts de Centrafrique, un pays toujours en guerre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.