DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

67 millions de Français, et moi, et moi, et moi...

euronews_icons_loading
Archives : nouveau-né photographié à Nantes, dan l'ouest de la France, le 7 juillet 2018
Archives : nouveau-né photographié à Nantes, dan l'ouest de la France, le 7 juillet 2018   -   Tous droits réservés  LOIC VENANCE / AFP
Taille du texte Aa Aa

En 2019, la France a dépassé le seuil symbolique des 67 millions d'habitants, selon l'étude de l'Institut national de statistique (INSEE) publiée ce mardi. L'Hexagone, en proie à l'épineuse réforme des retraites, voit aussi pour la première fois sa population âgée de 65 ans et plus franchir les 20%. Dernier gros enseignement de ce cette étude, avec 6 000 bébés de moins qu'en 2018, le taux de fécondité se fixe désormais à 1,87 enfant par femme contre 1,88 en 2018.

Tous les chiffres de l'étude de l'INSEE

Population

La population française a atteint 67 064 000 habitants au 1er janvier, soit 64 898 000 résidents en métropole et 2 166 000 dans les départements d'outre-mer.

La population est en augmentation de +0,3% sur un an, comme en 2018 et 2017 mais plus modérément qu'entre 2014 et 2016 (+0,4%) et qu'entre 2008 et 2013 (+0,5%).

753 000 bébés sont nés en 2019, soit 6 000 de moins qu'en 2017 (-0,7%). Le nombre de naissances baisse depuis cinq ans mais à un rythme qui se ralentit d'années en années : -12 000 naissances en 2018, -14 000 en 2017, -15 000 en 2016 et -20 000 en 2015.

612 000 personnes sont mortes en 2019, soit 2 000 de plus qu'en 2018 (+0,2%). L'avancée en âge des "baby boomers" des années d'après-guerre se traduit par une hausse continue du nombre de décès depuis une dizaine d'années.

Le solde naturel (les naissances moins les décès) s'établit à +141 000, son plus bas niveau depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le solde migratoire (soit les arrivées sur le territoire moins les départs) se situe à + 46 000 personnes.

La France restait, au 1er janvier 2019, le deuxième pays le plus peuplé d'Europe derrière l'Allemagne (83 millions d'habitants). Un quart des habitants de l'UE vivaient dans un des quatre pays les plus peuplé s: Allemagne, France, Royaume-Uni et Italie.

Pour la troisième année consécutive, c'est le Royaume-Uni qui a gagné le plus d'habitants en 2018 (374 000 habitants), sa population atteignant désormais 66,6 millions en 2018.

Fécondité

L'indice conjoncturel de fécondité (ICF) s'est établi à 1,87 enfant par femme, soit une baisse pour la 5e année consécutive, mais plus modérée en 2019 : 1,88 enfant par femme en 2018, 1,90 en 2017, 1,92 en 2016. Entre 2006 et 2014, il oscillait autour de 2 enfants par femme.

L'âge moyen des femmes à l'accouchement continue d'augmenter, à 30,7 ans en 2018 contre 29,3 ans vingt ans plus tôt.

En 2017 (dernier comparatif disponible), la France restait le pays européen le plus fécond (1,90 enfant par femme) devant la Suède (1,78), qui dépasse l'Irlande (1,77) depuis 2016.

Espérance de vie et vieillissement

L'espérance de vie à la naissance progresse à 85,6 ans pour les femmes (+0,3 an) et 79,7 pour les hommes (+0,5 an). En 10 ans, les hommes ont gagné 2 ans d'espérance de vie, les femmes 1,2.

L'écart d'espérance de vie entre hommes et femmes a tendance à se resserrer depuis plusieurs années. Il était de 5,9 ans en 2019, comme en 2018, à comparer avec 6,7 ans en 2009.

L'espérance de vie des femmes est l'une des plus élevées d'Europe, tandis qu'elle n'arrive qu'en dixième position pour les hommes.

Le vieillissement de la population s'accélère depuis le milieu des années 2010, avec l'arrivée à des âges avancés des premières générations nombreuses nées après-guerre. Au 1er janvier 2020, plus d'une personne sur cinq (20,5%) avait 65 ans ou plus en France (12,8% en 1985). En 2018, les plus de 65 ans représentaient 19,7% de la population européenne, contre 16,2% il y a quinze ans.

Toujours en 2018, à contrario, la proportion de jeunes de moins de 15 ans était la plus élevée de l’UE en Irlande, avec 20,8 %. La France arrivait seconde (18,1 %) devant le Royaume-Uni et la Suède. Si dans l'ensemble de l'UE cette proportion était de 15,6% pour l'ensemble de l'UE, elle était inférieure à 14 % en Allemagne, Italie, Malte et au Portugal.

Mariages et PACS

En 2019, 227 000 mariages ont été célébrés (221 000 mariages hétérosexuels et 6 000 mariages homosexuels). Le nombre de mariages de couples de sexe différent baisse après une relative stabilité autour de 230 000 ces cinq dernières années.

Le "rattrapage" observé juste après la légalisation du mariage homosexuel en 2013 semble s'effacer: on observe une baisse du nombre de mariages homosexuels ces dernières années.

Pour les mariages hétérosexuels, les femmes se sont mariées en moyenne à 36,1 ans et les hommes à 38,6 ans en 2019. Pour les couples de même sexe, les femmes à 37,9 ans et les hommes à 43,0 ans.

En 2018, 209 000 pactes civils de solidarité (Pacs) ont été conclus, soit 13 000 de plus qu'en 2017, en constante hausse depuis 2002.