DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La reine Elizabeth II conciliante avec Harry et Meghan

La reine Elizabeth II conciliante avec Harry et Meghan
Tous droits réservés
euronews
Taille du texte Aa Aa

Comme les choses ont changé... Il y a deux ans, Harry et Meghan étaient le couple en or, accueilli par le public comme la bouffée d'air frais dont la monarchie britannique avait besoin.

Aujourd'hui, ils secouent la famille royale en disant qu'ils veulent forger leur propre avenir, gagner leur vie et réduire leur rôle en tant que membres de la famille royale.

Après un sommet d'urgence à Sandringham, la Reine a finalement publié une déclaration étonnamment personnelle à la suite de ce qu'elle a décrit comme des " discussions constructives " :

"Bien que nous aurions préféré qu'ils restent des membres de la famille royale travaillant à plein temps, nous respectons et comprenons leur souhait de vivre une vie plus indépendante en famille tout en restant une partie importante de ma famille."

Elle a ajouté : "Harry et Meghan ont clairement indiqué qu'ils ne veulent pas dépendre des fonds publics dans leur nouvelle vie."

"Il a donc été convenu qu'il y aura une période de transition au cours de laquelle les Sussex passeront du temps au Canada et au Royaume-Uni."

Notons l'utilisation publique par la Reine de leurs prénoms "Harry et Meghan" et ses références à "son petit-fils" et à "sa famille ". Les observateurs de la Reine estiment qu'il ne s'agit pas d'une crise constitutionnelle comme certains le voudraient.

Robert Hardman, auteur de "Queen of the World" :

"Il est juste d'appeler ça une crise familiale, mais je veux dire qu'au fond, c'est une dispute familiale très triste, que tout le monde veut régler. On n'a pas le sentiment qu'il y ait une volonté de rupture définitive. Je pense que l'atmosphère est "écoute, allez, on doit trouver un compromis."

Mais, un article de journal paru lundi affirmait que Harry et Meghan avaient été repoussés par l'attitude intimidante du prince William. Et il reste des questions clefs à résoudre : qui paiera la sécurité de Meghan et Harry , que signifie précisément l'indépendance financière pour des membres de la famille royale britannique et quelles activités professionnelles peuvent-ils entreprendre pour gagner leur vie ?

Ces questions complexes sont importantes parce que l'accord final sera un modèle pour les jeunes membres de la famille royale et les enfants à venir, on peut dire que ce sera un indicateur du coefficient d'adaptabilité à la monarchie britannique...

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.