DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
No Comment : des affrontements entre manifestants et policiers à Santiago au Chili

Trois mois après l'éclatement d'une profonde crise sociale, le Chili se débat entre angoisse, espoir et incertitude sur l'issue d'une contestation qui a pris de court la classe politique. Pour marquer les trois mois du mouvement, qui a débuté le 18 octobre, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées vendredi sur la Plaza Italia, épicentre des manifestations à Santiago, rebaptisée par les protestataires Plaza Dignidad (place de la Dignité). Des affrontements ont éclaté dans les rues voisines entre d'autres manifestants et la police, qui a utilisé du gaz lacrymogène et des camions lanceurs d'eau, ont rapporté des journalistes de l'AFP.