DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vidéo 360° : montez à bord d'un bateau-école qui forme la relève des pêcheurs belges

Vidéo 360° : montez à bord d'un bateau-école qui forme la relève des pêcheurs belges
Tous droits réservés
euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans cette vidéo immersive à 360°, nous vous proposons de monter à bord du "Broodwinner", un chalutier à perche de 29 mètres construit en 1969 qui est utilisé pour former de jeunes pêcheurs en Belgique.

Le navire rénové il y a quelques années grâce au soutien du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) dispose de tout le nécessaire pour fournir aux futurs professionnels, une expérience pratique.

Bart De Waegenare, enseignant au Maritiem Instituut Mercator à Ostende, supervise un groupe d'élèves locaux lors de leur sortie d'entraînement.

"Ils viennent de toute la Belgique : ils commencent à 12-13 ans et ils restent jusqu'à l'âge de 18 ans," précise-t-il.

"En première et deuxième année, les élèves partent en mer de temps en temps, mais en troisième et quatrième année, ils sortent avec le bateau, pour huit jours, une semaine sur deux tout le long de l'année scolaire," indique le formateur.

Horaires de travail classiques

"Ce sont des horaires de travail classiques de 8h à 16h : donc, ils sont en mer huit heures par jour," poursuit Bart De Waegenare.

"On essaie de leur apprendre à être pêcheur, dès le début," dit-il. "Ils découvrent ce qu'est un bateau de pêche, ce qu'ils doivent faire, quelles sont les conditions de travail normales à bord d'un chalutier," ajoute-t-il.

"On leur apprend à travailler en sécurité : ils ont un casque de sécurité, un appareil de sécurité au cas où ils tomberaient par-dessus bord - ce n'est jamais arrivé, mais on ne sait jamais -, donc c'est un autre aspect important," souligne l'enseignant. "Ils apprennent à travailler sur le poisson : comment on le nettoie et puis aussi, comment on fait naviguer le bateau," énumère-t-il.

Conditions réelles

"Ils voient vraiment la réalité, ils s'en font une première impression en étant à bord," renchérit le formateur.

"Ensuite, quand ils sont plus grands, ils prennent des cours de technique et les plus âgés embarquent à bord de bateaux de pêche professionnels où ils voient les conditions de travail réelles," fait-il remarquer avant de conclure : "Et c'est à ce moment-là, je trouve, qu'ils peuvent choisir de faire ce métier ou non."

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.