PUBLICITÉ

Virus : des villes chinoises confinées pour empêcher le virus de se répandre

Des soldats montent la garde devant la gare Hankou in Wuhan en Chine en raison du coronavirus 2019-nCoV
Des soldats montent la garde devant la gare Hankou in Wuhan en Chine en raison du coronavirus 2019-nCoV Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités chinoises confinent des millions d'habitants dans deux grandes villes pour freiner la contamination du nouveau virus qui a commencé à se répandre à travers le monde.

PUBLICITÉ

La Chine prend des mesures de confinement de masse dans la région où est apparu le nouveau virus qui a commencé à se répandre à travers le monde.

Aucun train ni avion ne doit en principe quitter Wuhan, la métropole de onze millions d'habitants au centre de la Chine, les péages autoroutiers sont fermés autour de la ville et des mesures similaire sont établies à Ezhou et Huanggang.

Geng Shuang est le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères : "En gardant une attitude ouverte, transparente et hautement responsable à l'égard de la sécurité sanitaire mondiale, la Chine continuera à rendre compte de la situation à l'Organisation mondiale de la santé, ainsi qu'aux pays et aux régions concernés, notamment Hong Kong, Macao et Taiwan, tout en maintenant avec eux une étroite communication."

À ce jour l'épidémie a fait 17 morts et au moins 570 personnes ont été contaminées.

Paul Tambyahr, chercheur à l'université nationale de Singapour : "Au rythme où les nouveaux cas sont annoncés, je pense que nous nous dirigeons vers une épidémie de la même ampleur que celle du SRAS. Mais nous espérons que, grâce aux progrès de la technologie, nous pourrons contenir l'épidémie bien en deçà des 8 000 cas de 2003."

À Wuhan, les transports publics sont à l'arrêt dans le centre-ville, presque tous les commerces sont fermées, la mairie a imposé le port obligatoire du masque respiratoire et les festivités du Nouvel an ont été annulées.

Les festivités du Nouvel an ont également été annulées à Pékin où la cité impériale est fermée jusqu'à nouvel ordre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken