DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le gouvernement polonais en lutte contre la Cour suprême

euronews_icons_loading
Le gouvernement polonais en lutte contre la Cour suprême
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

La Cour suprême dans le viseur du gouvernement polonais. Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a accusé vendredi la plus haute instance judiciaire de "déstabiliser le système légal" dans le pays.

La veille, la Cour a statué que plus de 500 juges nouvellement promus n'étaient pas autorisés à exercer. La Commission européenne s'est dit "inquiète". En conséquence, le représentant de la Commission en Pologne a été convoqué au ministère des affaires étrangères. "La position de la Commission européenne est claire, a rappelé son représentant en Pologne Marek Prawda. Son porte-parole a utilisé les mots connus des recommandations que la Commission a adressées au gouvernement polonais et les opinions de la Commission de Venise et des autres institutions. Donc il n'est pas question d'aller au-delà de la portée et de l'échelle de ces opinions."

Le Premier ministre a demandé au Tribunal constitutionnel de vérifier la validité de la décision prise par la Cour suprême. Or, ce tribunal est contrôlé par des juges nommés en grande partie par le parti Droit et Justice, les conservateurs nationalistes au pouvoir depuis 2015.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.