PUBLICITÉ

Les élections locales polonaises, test ultime avant les élections européennes

Le parti Droit et Justice a remporté le plus de voix aux élections locales polonaises, mais la Coalition Civique contrôle désormais 10 des 16 régions du pays.
Le parti Droit et Justice a remporté le plus de voix aux élections locales polonaises, mais la Coalition Civique contrôle désormais 10 des 16 régions du pays. Tous droits réservés Associated Press
Tous droits réservés Associated Press
Par Magdalena Chodownik
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La plupart des électeurs polonais estiment que tous les scrutins, qu'ils soient européens, nationaux ou locaux, sont liés.

PUBLICITÉ

Les élections locales en Pologne ont été un test pour le nouveau gouvernement formé en décembre dernier. Le parti Droit et Justice a remporté le plus de voix, mais la Coalition Civique contrôle désormais 10 des 16 régions du pays. Un résultat important à l'approche des élections européennes. La plupart des électeurs polonais estiment que tous les scrutins, qu'ils soient européens, nationaux ou locaux, sont liés.

"Je vote toujours pour ceux qui acceptent que nous appartenions à l'Europe. Pour moi, les deux affiliations sont liées et évidentes" affirme Antoni.

"Je me considère comme citoyenne polonaise et comme citoyenne de l'Union européenne" ajoute Anita, sa voisine.

Il y a aussi les eurosceptiques, comme Jan, qui, en votant des élections locales, souhaitent envoyer un message non seulement à Varsovie, mais aussi à Bruxelles : "j'ai envoyé un message, une sorte de message d'avertissement, "STOP" car simplement, oui, nous sommes dans l'Union européenne, mais nous devons nous rappeler que le Brexit a eu lieu."

Selon l'étude réalisée par Ipsos pour Euronews, les partis de droite en Europe gagnent en popularité, et la Pologne pourrait être le contrepoids à cette tendance... Mais la politique nationale a pris le dessus et la campagne européenne n'a même pas encore commencé dans le pays. 

"Le plus important est de lancer la campagne pour ces élections européennes le plus tôt possible - tout d'abord, une campagne d'information montrant ce qui dépend réellement de la Pologne en Europe et ce que nous avons réellement grâce à notre appartenance à l'UE. Je pense que les Polonais et les Polonaises oublient ces questions fondamentales liées à la qualité de la démocratie - c'est grâce à la pression des institutions européennes que la destruction de l'État de droit en Pologne n'a pas été acceptée" explique Malgorzata Molęda-Zdziech, professeure à l'École d'économie de Varsovie.

Après le taux de participation record aux élections d'octobre 2023, il semble que la motivation ait diminué et ce sera un défi de mobiliser les Polonais pour qu'ils participent aux prochaines élections européennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouveau parti politique prône la sortie de la Pologne de l’UE

La Pologne en tête du classement mondial NCSI sur la cybersécurité

Pologne: le Bélarus fait peser la crainte de l’arrivée de clandestins