PUBLICITÉ

Matteao Salvini cible une victoire en Emilie-Romagne pour revenir au pouvoir

Matteao Salvini cible une victoire en Emilie-Romagne pour revenir au pouvoir
Tous droits réservés LaPresseStefano Cavicchi/LaPresse
Tous droits réservés LaPresse
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le leader de la Ligue Matteo Salvini espère remporter ce dimanche les élections régionales en Emilie-Romagne pour revenir au pouvoir en Italie.

PUBLICITÉ

Matteo Salvini espère gagner ce dimanche les élections régionales en Emilie-Romagne pour revenir au pouvoir en Italie.

Une victoire du parti de la droite populiste pourrait accroître les tensions au sein de la coalition gouvernementale et menacer la survie de la majorité au pouvoir.

C'est en tout cas l'espoir de Matteo Salvini.

Matteo Salvini, leader de la Ligue : "Le dimanche 26 janvier, Lucia Borgonzoni ne gagnera pas les élections, elle triomphera ! Cela dépend de vous. Vive l'Emilie-Romagne, vive la démocratie, vive la liberté, vive la Ligue. Et si nous gagnons, nous renverrons chez nous Conte, Renzi, Di Maio et Zingaretti".

À la mi-janvier, les derniers sondages donnaient le président de la région sortant, le démocrate Stefano Bnaccini au coude à coude avec la candidate de la Ligue Lucia Boronzoni.

Matteo Salvini est déterminé a revenir au pouvoir depuis qu'il a fait éclater la coalition que la Ligue formait avec le Mouvement 5 étoiles en août dernier.

Au moment où il tenait son dernier meeting de campagne, environ 40 000 personnes se sont rassemblées à Bologne à l'appel des Sardines, ce mouvement né il y a deux mois et devenu depuis un symbole de l'opposition à l'extrême droite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou

Matteo Salvini a rassemblé ses alliés populistes à Rome avant les élections européennes

Poursuivi pour avoir bloqué des migrants en mer, Matteo Salvini dit avoir "rendu service" à l'Italie