DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen fait pression pour un chargeur universel

euronews_icons_loading
Le Parlement européen fait pression pour un chargeur universel
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Un chargeur pour tous les portables, quelque soit la marque, la taille ou le modèle. C'est ce que le Parlement européen préconise.

Ce jeudi, l'institution a voté à une écrasante majorité une résolution demandant à la Commission d'agir. L'objectif ? Simplifier la vie des consommateurs.

  • Avoir un port de chargement unique

Plus précisement, le Parlement européen veut normaliser le port de chargement "des mobiles mais aussi des appareils comme les tablettes, les livres électroniques et les appareils photos numériques." explique l'Eurodéputé maltais Alex Agius Saliba.

Le nombre des chargeurs s'est déjà réduit au fil des années. Il y a dix ans, il y avait environ 30 chargeurs différents sur le marché. Aujourd'hui, il n'y en a plus que trois.

Mais c'est encore trop si on veut limiter les déchets électroniques selon ce député qui évoque "près de 51 000 tonnes de déchets électroniques produites avec ces chargeurs."

  • Apple s'y oppose

Certains fabricants de téléphones comme Apple ont critiqué la décision du Parlement européen, affirmant qu'elle étoufferait l'innovation. Mais pour l'organisation européenne de protection des consommateurs, le BEUC, c'est un argument fallacieux.

"Chaque fois que vous achetez un produit qui doit être rechargé, il est livré avec un nouveau chargeur. On ne demande pas au consommateur s'il veut un nouveau chargeur ni s'il a besoin d'un nouveau chargeur et il paie probablement plus cher pour cela." explique Frederico Da Silva, membre du BEUC

Le Parlement attend maintenant les propositions de la Commission européenne et espère que la nouvelle législation sera adoptée cet été. Mais cela pourrait être compliqué.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.