DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Open d'Australie : une finale surprise chez les femmes, Djokovic trop fort

euronews_icons_loading
Open d'Australie : une finale surprise chez les femmes, Djokovic trop fort
Tous droits réservés  Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La finale femme de l'Open d'Australie est désormais connue. Et les demi-finales ont réservé leur petit lot de surprise.

Kenin, la surprise, 7-6 (8/6), 7-5

Dans le premier match, et sous une chaleur terrible Sofia Kenin, numéro 15 mondiale, élimine l'Australienne Ashley Barty. Menée 5-3 dans le second set, l'Américaine aura complètement renversé son adversaire. Plus facile sur son service, elle a profité des quelques difficultés que rencontrait la numéro 1 mondiale pour la pousser au tie-break. Après avoir sauvé deux balles de set, elle conclut la première manche.

Dans le second set, l'Australienne break sur le deuxième service de son adversaire. Encore une fois, Ashley Barty a deux chances pour enlever cette manche, mais n'en ferra rien. Sofia Kenin disputera sa première finale de Grand Chelem.

J'en rêve depuis que j'ai cinq ans... je n'ai pas de mots. J'ai travaillé très dur pour en arriver là.
Sofia Kenin
Copyright 2020 The Associated Press. All rights reservedDita Alangkara

Muguruza, trois ans après, 7-6, 7-5

Second exploit des demi-finales : l'Espagnol Garbiñe Muguruza se joue de Simona Halep et accède à sa première finale de Grand Chelem depuis 3 juillet 2017 et un titre à Wimbledon. A tel point qu'elle n'était même pas tête de série du tournoi, pour la première fois dans un Grand Chelem depuis Roland-Garros en 2014, où elle avait les quarts de finale en étant 35e mondiale.

Face à Halep, deux sets auront suffi. Malgré deux balles de set, l'Espagnole arrive à pousser son adversaire au tie-break. Là aussi, elle sauve deux balles de set, avant de s'imposer sur sa troisième au terme d'un tie-break interminable.

Le second set sera à peine plus court. Malgré un break concédé sur son deuxième service, Garbiñe Muguruza a fait preuve d'une grande combativité. La seconde balle de match sera la bonne.

J'ai 48 heures pour me remettre. On s'entraîne toute notre carrière pour ces moments sur ces courts.
Garbiñe Muguruza
Copyright 2020 The Associated Press. All rights reservedLee Jin-man

Djokovic, trop fort, 7-6 (7/1), 6-4, 6-3

Après un premier set compliqué pour Novak Djokovic dans lequel il était mené 4-1 puis 5-2, le Serbe renverse Roger Federer, physiquement affaibli. Il n'aura plus qu'a dérouler dans les deux suivants pour remporter ce match en 2 heures 18.

La 50e édition de ce super-classique du tennis mondiale ne restera pas dans les annales. Le Suisse s'est avéré bien incapable physiquement de tenir le choc. Djokovic, en quête d'un 17e trophées du Grand Chelem jouera sa 8e finale à Melbourne. Des matchs qui lui réussissent plutôt bien : il n'a perdu aucune finale en Australie.

Une victoire lui permettrait de se rapprocher un peu plus du record de Federer (20 titres) et du total de Rafael Nadal (19 titres).

Après le match, Djokovic a malgré tout rendu hommage à son adversaire du jour :

Un grand respect à lui qui est venu jouer alors qu'il ressent des douleurs et qu'il était très loin de son niveau à cause de son impossibilité à se déplacer normalement. Les choses auraient pu tourner tout autrement s'il avait gagné ces balles de break
Novak Djokovic
Copyright 2020 The Associated Press. All rights reservedAndy Brownbill