DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE et Londres préparent leurs positions

euronews_icons_loading
L’UE et Londres préparent leurs positions
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

Un accord commercial oui mais à quel prix? L'Union européenne et le Royaume-Uni préparent leurs positions avant de lancer les négociations pour établir leur futur partenariat. Londres semble favoriser un alignement minimum avec la législation européenne. Mais cette pilule s'annonce difficile à faire avaler aux Etats membres. Pour la présidente de la Commission européenne il faudra faire preuve d'inventivité. Il s'agira de "quelque chose que nous n'avons jamais offert à personne d'autre, un nouveau modèle commercial, une ambition singulière en terme d'accès au marché unique. Mais bien sûr cela demandera des garanties correspondantes en matière de compétition, de standards sociaux, environnementaux et pour les consommateurs", précise Ursula von der Leyen.

Les différends accords commerciaux négociés par l'Union ont pris des années. De nombreux eurodéputés doutent de parvenir à un compromis d'ici le mois de décembre. "Le Royaume-Uni connaît très bien l'Union européenne, on pourrait croire que cela sera plus facile, pas 7 ans (comme avec d’autres pays), mais 10 mois ce n'est pas suffisant", avertit la social-démocrate Margarida Marques.

Mais le commerce n'est pas le seul dossier qui définira le futur partenariat. Certains parlementaires souhaitent des échanges de personne à personne comme dans le domaine universitaire ou dans la recherche. Mais, prévient l’eurodéputé chrétien-démocrate Siegfried Muresan, "cela demande de l'argent et cela implique que Londres paye une contribution". Le gouvernement britannique souhaite conclure d'ici juin un ensemble de reconnaissance d'équivalence ce qui permettrait aux deux partenaires de respecter les règles de chacun.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.