EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Coronavirus : l'annulation du Mobile World Congress rend Barcelone malade

Le bâtiment dans lequel devait se tenir le salon mondiale du mobile (Mobile World Congress) à Barcelone, annulé en raison du coronavirus, le 11 février 2020
Le bâtiment dans lequel devait se tenir le salon mondiale du mobile (Mobile World Congress) à Barcelone, annulé en raison du coronavirus, le 11 février 2020 Tous droits réservés Emilio Morenatti, APEmilio Morenatti
Tous droits réservés Emilio Morenatti, AP
Par Cristina Ginereuronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Coronavirus : l'annulation du Mobile World Congress rend Barcelone malade. L'épidémie oblige les organisateurs à décommander la grand-messe du portable. Les pertes s'élèvent à presque 500 millions d'euros.

PUBLICITÉ

Le coronavirus a terrassé le Mobile World Congress. Barcelone était en train de mettre la dernière main aux préparatifs, pour accueillir le plus grand événement technologique où le portable est roi, quand l'annulation a été décrétée. L'impact de ce congrès sur l'économie locale est énorme et les pertes le seront aussi, estimées à 492 millions d'euros.

Et ce sont 14 000 intérimaires qui se retrouvent sans emplois. Ces derniers arrivent dans le bâtiment du Congrès, déconcertés.

"Nous sommes venus de Madrid pour installer un stand, dit Antonio Mendoza, et là, on est mal, parce que nous allons devoir partir. Nous avons tout perdu ici, tout le monde va perdre".

 Les chauffeurs de taxi estiment que leurs revenus seront réduits de 20 à 30 %.

"Cela a des conséquences parce l'événement nous apporte beaucoup de travail, reconnaît Francisco Martín, chauffeur de taxi . J'aimerais qu'ils changent la date et la reportent, à un autre moment, quand tout cela sera terminé. C'est dommage, mais la sécurité des gens c'est quand même plus important qu'un congrès".

 20 % des quelques 500 millions d'euros dépensés dans ce congrès servent à l'hébergement. Les hôtels et les restaurants font les frais du coronavirus.

 "Hier dès 20, 21h, raconte Xavi Alba, directeur des restaurants Elbarri, nous avons commencé à recevoir dans tous les restaurants des e-mails annulant des réservations. Nous parlons de milliers d'euros en trois jours, de dizaines de milliers ou plus. Ce qui est pour nous la semaine la plus importante en termes de chiffre d'affaires de toute l'année, sera une semaine normale."

 Barcelone est par contrat la capitale du Mobile World Congress jusqu'en 2023. L'industrie du mobile et les autorités assurent qu'elles travailleront ensemble pour la prochaine édition.

 "Une longue bataille juridique est maintenant en cours, explique notre correspondante à Barcelone, Cristina Giner. La question est de savoir qui va payer les indemnités découlant de l'annulation. Les compagnies d'assurance ne couvrent généralement pas ces frais, sauf en cas d'alerte sanitaire spécifique en Espagne. "

Journaliste • Laurence Alexandrowicz

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouveau coronavirus : la Chine appelle à une "action commune"

L’intelligence artificielle à l’honneur au Mobile World Congress de Barcelone

Simulation d'une attaque terroriste à Barcelone