Ursula von der Leyen au coeur des soupçons dans l'affaire des consultants du ministère de la Défense

Ursula von der Leyen au coeur des soupçons dans l'affaire des consultants du ministère de la Défense
Tous droits réservés AP Photo/Jean-Francois BadiasJean-Francois BADIAS
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La présidente de la Commission européenne est appelée à témoigner devant la commission d'enquête du Bundestag ce jeudi dans l'affaire des consultants extérieurs employés par son ministère à l'époque où elle était ministre de la Défense.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est appelée à témoigner ce jeudi devant la commission d'enquête du Bundestag dans l'affaire des consultants extérieurs, employés par son ministère à l'époque où elle était ministre de la Défense.

PUBLICITÉ

Objectif pour le Parlement : déterminer dans quelle mesure Ursula von der Leyen était au courant de l'attribution de ces contrats qui ont coûté plus de 200 millions d’euros en deux ans au ministère, et que la Cour des comptes fédérale allemande juge douteux.

Les interrogations portent sur le flou entourant les conditions d'attribution de ces contrats en matière d’appels d’offres et sur la réelle nécessité de recourir à des sociétés externes, au regard du coût. En 2018, Ursula Von der Leyen avait reconnu des erreurs.

Messages supprimés

Autre sujet qui a suscité des interrogations : pourquoi tous les messages que contenaient son téléphone portable de service ont-ils été supprimés alors que le commission d'enquête avait demandé à y accéder ?

S'agit-il d'une "armée de consultants hors de tout contrôle", comme l'a titré le quotidien allemand Der Tagesspiegel ou bien encore d'un "réseau de copinage" comme le dénonce un député vert ?

La commission d'enquête devrait se prononcer avant l'été, mais l'affaire jette quelque peu le trouble sur le parcours éclair d'Ursula von der Leyen, devenue en quelques mois l'une des femmes les plus puissantes en Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un membre de l'AfD accusé d'avoir été payé par la Russie

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck