EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Covid-19 épargne l'Europe

Le Covid-19 épargne l'Europe
Tous droits réservés -
Tous droits réservés -
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Covid-19 épargne l'Europe : les risques d'une épidémie sont considérés comme faibles. Mais le cap des 2000 morts est dépassé en Chine.

PUBLICITÉ

Le Covid-19 continue sa progression mais épargne l'Europe. Plus de 74.000 personnes --dont 99% en Chine-- ont été infectées dans 26 pays, et le seuil des 2.000 décès vient d'être atteint, quasiment tous en Chine.

C'est dans l'hôpital parisien de Bichat qu'est décédé le seul malade du Covid-19 en Europe. 11 personnes ont été infectées en France.

"Tous les cas signalés ont clairement établi que les liens avec l'épidémie sont des liens occasionnels explique Josep Jansa, expert au Centre Européen pour la Prévention et le Contrôle des maladies. La probabilité de transmission dans l'Union européenne est considérée comme très faible. La probabilité que vous ayez été infecté est très faible, encore plus que faible. "

"La Chine est le véritable homme malade de l'Asie"

La Chine est en colère contre une Une du Wall Street Journal. Le 3 février dernier, le quotidien américain titre : "La Chine est le véritable homme malade de l'Asie". L'expression "homme malade de l'Asie" est un terme ancien depuis le XIXe siècle utilisé par certains Occidentaux pour décrire la Chine, généralement considéré comme très offensant dans ce pays. Cette fois Pékin dénonce du racisme et expulse les trois journalistes du Wall Street Journal. L'éditorial critiquait aussi la lenteur avec laquelle Pékin a réagi au début de l'épidémie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Deux passagers du Diamond Princess morts du Covid-19, les autres vont de quarantaine en quarantaine

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine