DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouveau coronavirus : plus de 150 cas de contamination en Italie

euronews_icons_loading
Du personnel amène des nouveaux lits dans l'hopital de Codogno, dans la province de Lodi, Italie, le 21 février 2020
Du personnel amène des nouveaux lits dans l'hopital de Codogno, dans la province de Lodi, Italie, le 21 février 2020   -   Tous droits réservés  ASSOCIATED PRESS
Taille du texte Aa Aa

L'Italie compte ce dimanche plus de 150 cas confirmésde contamination au Covid-19. Ces derniers jours, deux septuagénaires ont succombé à la maladie. Une troisième victime a été recensée ce dimanche, une femme âgée atteinte d'un cancer.

En Lombardie et en Vénétie, onze villes, soit 52 000 personnes ont été mises en quarantaine pour enrayer la propagation de ce nouveau coronavirus "sauf si des exceptions spécifiques sont autorisées et évaluées au cas par cas" a déclaré Giuseppe Conte, le Premier ministre italien.

Résultat ce dimanche, une partie du nord de l'Italie est figée, des villes entières sont désertes. Les commerces, et les établissement publics sont fermés. Des services religieux ont également été annulés. À Milan, le maire Giuseppe Sala estime que les autorités ne sont "pas mal préparées" tout en affirmant qu' "aucun de nous ne sait quels seront les développements".

La Lombardie compte près de 110 personnes contaminées, la Vénétie une vingtaine. Les autres cas se situent dans le Piemont, l'Emilie-Romagne et le Latium.

Autre conséquence de l'épidémie, les autorités ont annoncé l'arrêt du carnaval de Venise qui devait se dérouler jusqu'à mardi. L'événement attire chaque année des dizaines de milliers de personnes.

Le sport est également touché par ces mesures : le comité olympique italien a demandé le report de toutes les compétitions sportives prévues dimanche en Lombardie et en Vénétie. Des match du championnat de football ont également été reportés.

Dimanche soir, les chemins de fer autrichiens ont annoncé la suspension jusqu'à nouvel ordre du trafic sur une importante liaison avec l'Italie passant par le col du Brenner où un train a été arrêté en raison de deux cas suspects de coronavirus.