EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Primaire démocrate : Pete Buttigieg jette l'éponge

Primaire démocrate : Pete Buttigieg jette l'éponge
Tous droits réservés AP Photo/Mary SchwalmMary Schwalm
Tous droits réservés AP Photo/Mary Schwalm
Par euronews avec AFP-AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Coup de tonnerre au sein des primaires démocrates aux États-Unis. Le jeune candidat, Pete Buttigieg, abandonne la course à la Maison Blanche, moins de 48 h avant la primaire géante du « Super Tuesday ».

PUBLICITÉ

Pete Buttigieg jette l’éponge. Le jeune candidat modéré a abandonné dimanche la course à la Maison Blanche. Malgré un départ réussi, la campagne du démocrate de l'Indiana avait perdu de son élan ces dernières semaines. À moins de 48 h du "Super Tuesday", cette journée cruciale des primaires démocrates durant laquelle 14 États vont voter pour choisir leur candidat à la présidentielle, c’est l’onde de choc.

"Aujourd'hui, l’heure est à la vérité, après une année à parcourir les routes, à aller à la rencontre des électeurs et à défier toutes les attentes. Et la vérité est que notre chemin s’est rétréci, pour notre candidature, si ce n’est pour notre cause", a dit Pete Buttigieg.

Ce retrait va bénéficier au modéré Joe Biden, alors que l’ancien vice-président de Barack Obama bénéficiait déjà d'une dynamique décuplée grâce à sa large victoire samedi à la primaire démocrate de Caroline du Sud. Avec plus de 48 % des votes, Joe Biden a littéralement écrasé le sénateur indépendant Bernie Sanders, arrivé second avec seulement 20 % des suffrages. Bernie Sanders reste malgré tout en tête de la primaire avec 56 délégués.

Ces chiffres relancent la course à l’intronisation. Michael Bloomberg, ancien maire de New-York et ex-républicain, entrera, lui aussi, en lice mardi. Le milliardaire n'a jamais caché son ambition de faire tomber l'autre milliardaire de cette présidentielle, Donald Trump.

Ce dernier a prédit, sur Twitter, que Joe Biden serait le grand bénéficiaire du départ de Pete Buttigieg. La société d'analyse Morning Consult affirme, elle, que le report de voix pourrait être presque équivalent entre Joe Biden et Bernie Sanders.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fort de nouveaux soutiens, Joe Biden se présente renforcé pour le "Super Tuesday"

Le "Super Tuesday", qu'est-ce que c'est ?

Pete Buttigieg : et si le 1er président ouvertement gay des Etats-Unis, c'était lui ?