DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Italie tourne au ralenti depuis sa mise à l'isolement

euronews_icons_loading
Un homme portant un masque marche dans une ruelle de Codogno, Lombardie, Italie, le 12 mars 2020
Un homme portant un masque marche dans une ruelle de Codogno, Lombardie, Italie, le 12 mars 2020   -   Tous droits réservés  Antonio Calanni
Taille du texte Aa Aa

Tout va bien se passer ... c'est ce que se disent les Italiens depuis que l'ensemble du pays est placé à l'isolement.. La décision a été prise mardi par le Premier ministre Giuseppe Conte. La péninsule est donc au point mort, ou presque.

Les habitudes de vie ont dû changer pour éviter la propagation du Covid-19, un virus qui semblait si loin, mais qui fait désormais partie de la vie quotidienne des Italiens, les forçant à rentrer chez eux.

L'Italie compte plus de 15 000 cas d'infection au covid-19. 1 200 personnes ont guéri mais le pays a franchi ce jeudi la barre des 1 000 morts.

Le nouveau coronavirus touche désormais l'ensemble de l'Italie, toutes les régions, mais en particulier celles du Nord, poumon économique du pays, là où les premiers cas ont été constatés.

Pour contenir cette épidémie, les autorités ont adopté la même méthode que celle appliquée à Codogno en Lombardie, épicentre du Covid-19 en Italie. Deux semaines d'isolement et donc de sacrifices. Écoles, églises, magasins, bars et restaurants sont fermés. Un modèle qui semble fonctionner. Le président de la région affirme qu'il s'agit de l'unique endroit de Lombardie où la contagion s'est réduite.