DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : bilan dramatique en Italie, quand aura lieu le pic de la pandémie ?

euronews_icons_loading
Covid-19 : bilan dramatique en Italie, quand aura lieu le pic de la pandémie ?
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Situation toujours dramatique en Italie : 627 nouveaux décès ont été annoncés vendredi : c'est le nombre de décès en 24h le plus élevé recensé depuis le début de la pandémie dans le pays. Alors que le pays est confiné depuis 11 jours, peut-on prévoir quand aura lieu le pic de la pandémie dans le pays ?

Le covid-19 a désormais causé plus de 4 000 morts en Italie, soit plus qu'en Chine, selon les chiffres officiels.

La question est de savoir quand le pic sera atteint, alors que les 60 millions d'Italiens sont confinés depuis maintenant 11 jours.

"Nous ne saurons pas exactement quand le pic sera atteint, mais sur la base de la date de la mise en place des restrictions, on peut tabler sur la semaine prochaine ou sur les deux prochaines semaines", explique Angelo Borrelli, chef de la Protection civile italienne. "Mais nous n'avons pas de données scientifiques à ce sujet. Il n'y a que des tendances et des estimations".

"Je ne me suis jamais senti aussi stressé de toute ma vie."
Lorenzo Grazioli
Médecin anesthésiste

La Lombardie, région la plus touchée : un médecin anesthésiste témoigne

C'est toujours la région de Milan, la Lombardie, qui paie le plus lourd tribut avec plus de la moitié du total des décès enregistrés depuis le début de la pandémie en Italie.

A Bergame, au nord de Milan, les hôpitaux sont débordés. "Je ne me suis jamais senti aussi stressé de toute ma vie", explique cet anesthésiste en soins intensifs. "Je suis assez habitué aux moments de stress (...) Mais là, à ce stade, on se rend compte qu'on est juste pas assez nombreux. Nous sommes cent anesthésistes, et nous faisons notre maximum, mais ce n'est peut-être pas suffisant."

Selon les chiffres de l'Institut supérieur de la santé italien, sur la base sur 3 200 décès enregistré, la moyenne d'âge des patients est de 78,5 ans. Et la moitié des personnes souffraient de plusieurs autres pathologies.

De nouvelles mesures restrictives

Face à ce bilan qui ne cesse de s'alourdir, le gouvernement italien envisage de nouvelles mesures restrictives qui pourraient être adoptées rapidement.

Dans la soirée, le ministre de la Santé Roberto Speranza a signé un décret fermant parcs, espaces verts et jardins publics du 21 au 24 mars dans toute l'Italie, une mesure déjà adoptée par de nombreuses commune auparavant.

Il a également interdit les activités ludiques et sportives en plein air, autorisant les gens à faire des exercices "individuellement, à proximité de sa propre habitation et en respectant une distance minimum d'un mètre des autres personnes".

Les gouverneurs des régions du nord, les plus riches d'Italie, qui sont aussi les plus touchées par l'épidémie, réclament encore l'arrêt d'autres activités économiques et le déploiement de l'armée pour faire appliquer ces mesures.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.