DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Etats-Unis pourraient devenir rapidement la proie favorite du coronavirus, estime l'OMS

Times Square, en plein New York, comme on ne l'avait jamais vu, le 23 mars 2020
Times Square, en plein New York, comme on ne l'avait jamais vu, le 23 mars 2020   -   Tous droits réservés  AP Photo/Mark Lennihan
Taille du texte Aa Aa

Le Covid-19 pourrait très bientôt s'acharner autant, voire plus, sur les Etats-Unis que sur l'Europe. L'Organisation mondiale de la santé en voit d'ores et déjà des signes avant-coureurs, constatant "une très forte accélération du nombre de cas" sur le territoire américain. De la Chine en passant par le Vieux Continent, l'épicentre de la pandémie bondirait ainsi jusqu'en Amérique, qui hésite toujours à se confiner dans sa totalité, attendant que son président, Donald Trump, prenne une vraie décision...

Le nouveau coronavirus n'attend pas, lui. Le tout dernier bilan officiel des autorités américaines, fourni ce mercredi 25 mars, fait état d'une vague grandissante avec plus de 54 000 personnes confirmées positives sur l'ensemble du territoire, et au moins 780 morts. L'OMS estime que ces chiffres reflètent un taux élevé de transmissions ces derniers jours, alors que les mesures de confinement ne sont pas encore générales.

La contagion par chaque individu de deux ou trois personnes prend de trois à cinq jours. Nous, ce que nous voyons s'est produit il y a trois, quatre ou cinq jours, dans de nombreux pays
Margaret Harris
porte-parole de l'OMS

Les New-Yorkais frappés de plein fouet

Seulement un Américain sur trois est actuellement obligé de rester enfermé chez lui. Beaucoup d'Etats n'ont pas encore décrété de confinement, mais celui de Washington, le Michigan et le Nouveau-Mexique viennent juste de s'y résoudre; et la Californie a décidé de renforcer les restrictions.

Photo by Robyn Beck / AFP
La cité balnéaire de Santa Monica - Californie - totalement vidée de ses habitants et touristes le 23 mars 2020Photo by Robyn Beck / AFPROBYN BECK

La capitale économique, New York, est la plus mal en point de tout le pays : le Covid-19 y fait des ravages, plus de 15 000 habitants sont infectés - soit presque un tiers des malades aux Etats-Unis -, et la métropole compte déjà 125 morts.

Jerome Adams, l'administrateur fédéral de la santé publique, constate amèrement :

Malheureusement, on voit que New York se rapproche de l'Italie

Attente désespérante de respirateurs et masques

Quant au gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, il en presque à supplier le président Trump et le gouvernement fédéral de réclamer aux entreprises privées la fabrication urgente de respirateurs et de masques en énorme quantité, car les Américains en manquent cruellement.

Le maire de NY, Bill de Blasio, dit sa grande inquiétude :

S'ils ne commencent pas à arriver cette semaine, nous arriverons au point où des gens ne pourront pas être sauvés alors qu'ils auraient pu l'être

Un décret vient d'être signé pour presser les hôpitaux new-yorkais de doubler leur capacité d'accueillir des malades atteints par le nouveau coronavirus, autrement dit de leur réserver 75 000 lits. Le centre de conférences du Javits Center, à Manhattan, et certains hôtels vont également être transformés en établissements hospitaliers provisoires.