DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
No Comment : le premier TGV médicalisé évacue des patients du Grand Est

Parti de Strasbourg pour arriver à Nantes, le premier TGV médicalisé a englouti jeudi quelque 900 kilomètres en moins de sept heures pour soulager les hôpitaux du Grand Est en transportant vers les Pays-de-la-Loire vingt patients qui sont les premiers à être évacués par le rail.

À Strasbourg, Angers puis Nantes, le personnel médical protégé de pied en cap s'est affairé toute la journée pour permettre au train de partir à l'heure, 11H00, puis de traverser la France vers l'ouest pour atteindre Angers, l'unique arrêt du trajet, un peu avant 16H00 et enfin son terminus, Nantes, à 17H40.

Plus de No Comment