DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE mobilise son programme d’observation Copernicus pour lutter contre le coronavirus

L’UE mobilise son programme d’observation Copernicus pour lutter contre le coronavirus
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L’observation spatiale au service de la lutte contre le covid-19. Le programme européen Copernicus est mobilisé pour apporter des données afin de fournir des outils pour suivre l’évolution du virus et ses conséquences. Ces informations sont utilisées par les scientifiques mais aussi le monde politique en cette période de pandémie.

Copernicus est le programme d’observation de la Terre de l’UE. Le service de surveillance atmosphérique donne par exemple quotidiennement des précisions sur la qualité de l’air. Les taux de dioxyde d’azote (NO2) ou de particules fines au-dessus d’une cinquantaine de villes européennes font l’objet de ces observations.

Les premières données permettent de confirmer depuis la mise en place du confinement dans le nord de l’Italie une diminution de la concentration de dioxyde d’azote. Cette tendance semble suivre la même courbe au-dessus d’autres métropoles comme Paris et Madrid, selon l’Agence spatiale européenne (ESA).

Le programme Copernicus fournit aussi des données historiques, actuelles et des projections. Les épidémies suivent généralement des cycles saisonniers. Le covid-19 pourrait répondre à ce même schéma selon les épidémiologistes.

A travers son programme Copernicus Climate Change Service (C3S) l’établissement européen essaye donc, en coopération avec des chercheurs, de fournir des indications sur la température et le taux d’humidité. Ces précisions pourraient confirmer ou infirmer différentes hypothèses sur la dissémination du coronavirus.

L’établissement développe une application pour lier ces facteurs avec le nombre de décès observés en Europe. Ces variables pourraient permettre alors de déterminer quelles sont les conditions climatiques favorables ou défavorables à la propagation du covid-19.