DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En France, les bars, restaurants et autres lieux publics dans l'incertitude

euronews_icons_loading
En France, les bars, restaurants et autres lieux publics dans l'incertitude
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Retourner sur les pistes de danse. Ce ne sera pas de sitôt en France. Si la date du début du déconfinement a été fixée au 11 mai, les bars, restaurants et autres lieux accueillant du public resteront fermés jusqu'à nouvel ordre.

Avedik Adjamian possède deux bars et trois discothèques à Lyon. Il s'attend à ce que son chiffre d'affaires soit réduit de moitié cette année.

« Même si on avait de la trésorerie pour un mois ou deux, là ce sera plutôt quatre mois, s'inquiète-t-il. Donc on va être obligés de contracter des crédits auprès des banques pour pouvoir sauver nos établissements. Cela veut dire qu'à partir du moment où on va rouvrir, il va falloir rembourser des crédits et ce n'était pas prévu, donc c'est un gros coup dur. »

Le gouvernement a débloqué des aides mais cet entrepreneur ne sait pas encore s'il y est éligible. Un plan spécifique est attendu pour les secteurs comme l'hôtellerie, la restauration et l'événementiel, et d'ores et déjà, 750 millions d'euros de charges doivent être annulés.

Parmi les inconnues, il y a aussi celle de la clientèle, une fois le confinement levé. La crainte de la contagion et l'état du portefeuille pourraient la décourager durablement.