EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : des tests de dépistage pour évaluer le taux d'anticorps de la population allemande

Covid-19 : des tests de dépistage pour évaluer le taux d'anticorps de la population allemande
Tous droits réservés أ ف ب
Tous droits réservés أ ف ب
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Allemagne, des tests d'anticorps vont permettre d'évaluer le taux d'immunité de la population et de mieux suivre l'évolution de la pandémie de Covid-19

PUBLICITÉ

L'Allemagne doit effectuer le premier test à grande échelle d'anticorps anti-Coronavirus en Europe. Ces tests sérologiques permettront d'aider les chercheurs à évaluer le taux d'infection et à surveiller plus efficacement la propagation du virus.

Actuellement, les experts utilisent des modèles basés sur des données qui peuvent rapidement devenir obsolètes ou incomplètes.

Ils ont toujours soutenu que les contrôles ponctuels et les tests randomisés offrent une meilleure approche pour déterminer le taux d’infection.

Trois études seront menées : la première concernera des échantillons de sang prélevés à partir de dons de sang - jusqu’à 15 000 échantillons tous les 14 jours. La deuxième concernera des échantillons de sang représentatifs prélevés sur 2 000 personnes dans les quatre zones les plus touchées par le Covid-19. La troisième étude se fera à l'aide d'un échantillon représentatif de l’ensemble de la population.

Les travaux débuteront la semaine prochaine, les premiers résultats étant attendus en mai.

Pour l'instant, aucun pays n'a réussi à mettre en œuvre un programme national de dépistage des anticorps.

En Italie, la région de la Vénétie a décidé de produire à elle seule 20 000 prélèvements par jour pour le diagnostic du Coronavirus.

Avec près de 100 000 tests effectués par jour, l’Allemagne fait figure de chef de file dans le dépistage du Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coronavirus : l'OMS lance ses essais des traitements les plus prometteurs

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot