EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Déconfinement : la mise en garde de l'OMS qui rappelle que l'épidémie "n'est pas terminée"

Des soignants rassemblés devant l'hôpital de Pavullo, près de Modène - Italie - le 9 avril 2020
Des soignants rassemblés devant l'hôpital de Pavullo, près de Modène - Italie - le 9 avril 2020 Tous droits réservés Photo by Piero CRUCIATTI / AFP
Tous droits réservés Photo by Piero CRUCIATTI / AFP
Par Julien PavyEuronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des petits commerces ont rouvert ce lundi en Allemagne, symbole d'une Europe qui entame son déconfinement, malgré l'épidémie de coronavirus qui continue de faire de nombreuses victimes sur le continent. La France a franchi la barre des 20 000 morts.

PUBLICITÉ

Des petits commerces ont rouvert ce lundi en Allemagne, symbole d'une Europe qui entame son déconfinement, malgré l'épidémie de coronavirus qui continue de faire de nombreuses victimes sur le continent.

L'OMS réclame des "efforts soutenus"

L'Organisation mondiale de la santé prévient : la crise sanitaire n'est pas terminée.

Nous voulons souligner à nouveau que l'assouplissement des restrictions ne signifie pas la fin de l'épidémie, dans aucun pays. Mettre un terme à cette épidémie nécessitera des efforts soutenus de la part des individus, des communautés et des gouvernements pour continuer à éradiquer et à contrôler ce virus mortel.
Tedros Adhanom Ghebreyesus
Directeur général de l'OMS

Royaume-uni : plus faible bilan quotidien en deux semaines

Les gouvernements européens se raccrochent toutefois à certains signes positifs. Ainsi, le Royaume-Uni a enregistré ce lundi son plus faible bilan quotidien de décès en deux semaines : 449. Plus de 16 500 morts sont désormais recensés en tout, mais uniquement dans les hôpitaux. Les décès dans les maisons de retraite, qui ne sont pas comptabilisés dans les statistiques officielles, pourraient atteindre les 7 000 morts.

La France franchit la barre des 20 000 morts

La France, de son côté, a franchi la barre symbolique des 20 000 morts, mais les autorités de santé pointent d'autres chiffres encourageants : ceux des patients hospitalisés et en réanimation qui continuent de reculer, certes légèrement. Paris prépare en coulisses le début du confinement annoncé le 11 mai avec la réouverture progressive des écoles, qui pose beaucoup de questions.

Italie : baisse du nombre de malades

Enfin, l'Italie a vu le nombre de malades actuellement infectés diminuer, une première deux mois tout juste après le début de la crise du coronavirus sur la péninsule. L'Italie est le pays européen le plus touché par le Covid-19 avec plus de 24 000 morts. La levée des restrictions pourrait débuter le 3 mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coronavirus : quel programme pour le déconfinement en Europe ?

Face au Covid-19, l'Europe entre espoir et inquiétudes

Les Européens se préparent prudemment au déconfinement