DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : appel à la vigilance alors que les chiffres se stabilisent en Europe

euronews_icons_loading
La morgue de l'hôpital Emile Muller à Mulhouse - département du Haut-Rhin - le 22 avril 2020
La morgue de l'hôpital Emile Muller à Mulhouse - département du Haut-Rhin - le 22 avril 2020   -   Tous droits réservés  Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP
Taille du texte Aa Aa

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé appelle mercredi à ne pas relâcher la vigilance face au coronavirus. Un virus "que beaucoup de personnes ne comprennent toujours pas" a t-il insisté. "Ne nous y trompons pas, le chemin est encore long. Nous vivrons avec ce virus encore longtemps. Il est évident que les mesures de confinement et de distanciation sociale ont fonctionné dans de nombreux pays mais ce virus reste très dangereux et l'épidémie peut très facilement repartir."

Ce virus reste très dangereux et l'épidémie peut très facilement repartir.
Tedros Adhanom Ghebreyesus
Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé

L'inquiétude persiste au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a enregistré mercredi 759 nouveaux décès à l'hôpital, moins que la veille mais plus que lundi, jour le moins meurtrier depuis le début de l'épidémie.

Le Financial Times a lui lancé une nouvelle polémique. Le journal estime que le bilan réel de l'épidémie serait deux fois plus lourd que les 18 000 victimes annoncées et réclame que les décès en maison de retraite ou à domicile soit enfin comptabilisés.

L'Italie entrevoit la lumière

L'Italie a elle franchi le cap des 25 000 victimes ce mercredi, avec 437 nouveaux décès en 24 heures mais un chiffre des guérisons qui continue de monter chaque jour et donne de l'espoir à toute la population.

Et si le nombre de personnes hospitalisées reste haut, les soins intensifs ont vu 87 Italiens de moins sur les dernières 24 heures.

La France se stabilise

En France, 544 nouveaux décès ont été enregistrés mercredi pour un bilan total qui depasse désormais les 21 000 morts. Pour le quatorzième jour consécutif, le nombre de patients hospitalisés est en baisse.

Le président Emmanuel Macron était lui en visite en Bretagne. Il s'est rendu dans une exploitation de tomates puis dans un supermarché du Finistère pour rencontrer et rendre hommage a ceux qui, selon ses termes, "permettent de nourrir le pays."