DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : au Royaume-Uni aussi, l'école s'invite à la maison

euronews_icons_loading
Coronavirus : au Royaume-Uni aussi, l'école s'invite à la maison
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Quand la salle à manger devient la salle de classe. C'est la scène que vivent des millions de foyers britanniques depuis le début du confinement le 23 mars.

Les parents ont dû apprendre en un rien de temps à jongler entre leur travail et les cours des enfants, ce qui demande de faire preuve d'une certaine créativité.

"J'adore être à la maison, car vous pouvez vous reposer quand vous le souhaitez, mais mon professeur et mes amis me manquent", explique Poppy, 7 ans. "Au cours de la première semaine de confinement, maman a été promue directrice d'école", dit avec le sourire sa mère, Kaija, consultante en médias.

Les temps de cours sont espacés de moments plus sportifs, mais aussi de récompenses, une fois le dur labeur accompli.

"La vie à la maison peut être difficile pour les enfants"

Pour d'autres, c'est plus difficile. Carlene doit quant à elle partager un ordinateur portable avec ses deux fils, âgés de 11 et 16 ans. "S'il se couche à 5 heures du matin, alors je peux travailler de 5 heures jusqu'à midi jusqu'à ce que mon fils aîné se réveille", explique-t-elle.

Les enseignants aussi expriment quelques préoccupations concernant l'enseignement à domicile : "La vie à la maison peut être difficile pour les enfants, en particulier en cette période où les parents doivent travailler et n’ont pas tout le temps qu’ils souhaitent pour éduquer leurs enfants. Donc faire en sorte que les enfants reçoivent l'éducation et le soutien nécessaires doit vraiment être une priorité", explique Bryony Gardiner, professeur des écoles.

Alors, quand les écoles du Royaume-Uni rouvriront-elles ? "Les avis sur la fermeture des écoles ici au Royaume-Uni divergent. Les chercheurs de l'Imperial College de Londres affirment que les écoles devraient rester fermées à tous, __sauf aux enfants de salariés indispensables, et ce afin de maintenir les règles de distanciation sociale. Mais les chercheurs de l'University College de Londres affirment que la fermeture des écoles empêche seulement 2 à 4% des décès", explique la correspondante d'euronews au Royaume-Uni Victoria Smith.

Alors, qu'en pensent les syndicats ?

"Ce que nous avons demandé au gouvernement de faire, c'est de surveiller la fourniture d'équipements de protection individuelle pour les enseignants", explique Gareth Young, du syndicat enseignant NASUWT_. "Mais aussi de faire attention à des choses vraiment basiques, comme le fait pour les enseignants d'avoir accès à l'eau chaude et à du savon ou que les règles de distanciation sociale puissent être appliquées"_

En attendant une reprise, les cours à la maison se poursuivent. Le gouvernement britannique promet des décisions "dans les jours à venir" sur la manière d'adapter à l'avenir les mesures mises en place depuis le 23 mars.