DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Premier ministre kosovar s'oppose à un échange de territoires avec la Serbie

euronews_icons_loading
Le Premier ministre kosovar s'oppose à un échange de territoires avec la Serbie
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est une douche froide pour tous ceux qui espéraient des relations meilleures entre le Kosovo et la Serbie. Dans une interview exclusive à Euronews, le Premier ministre kosovar Albin Kurti, au pouvoir depuis moins de trois mois, s'oppose clairement à toute idée d'échange de territoires avec la Serbie, qui ne ferait que servir les intérêts de Belgrade selon lui.

"Parce que d'autres que nous ont perdu des territoires, nous devrions en perdre aussi ? Je ne comprends pas cette question, affirme-t-il. Pourquoi le devrions nous ? Je ne crois pas que nous devions en donner, nous avons beaucoup souffert, nous avons subi beaucoup de pertes en hommes et en territoire, pourquoi devrions nous en donner à nouveau ? C'est la pression exercée par la Serbie qui veut que quelqu'un se rende. C'est l'aspiration de la Serbie."

Le plan en discussion proposait que le Kosovo échange une partie de son territoire, en jaune sur la carte, contre la vallée de Presevo ici en rouge. Josep Borrel, le chef de la diplomatie européenne, s'est rendu au Kosovo et en Serbie en janvier dernier. Cette pierre d'achoppement entre les deux pays constitue un sérieux obstacle à leur éventuelle entrée dans l'UE.