La ville italienne de Prato s'est protégée du Covid-19 grâce à sa communauté chinoise

Virus Outbreak Italy
Virus Outbreak Italy Tous droits réservés Mauro Scrobogna/LaPresse
Tous droits réservés Mauro Scrobogna/LaPresse
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇮🇹 En lançant l’alerte dès le mois de janvier, la communauté chinoise de Prato a protégé la ville du #COVID19. Sur 200 000 habitants, 29 sont décédés.

PUBLICITÉ

La ville de Prato en Toscane est la capitale italienne du textile. 20% de la population y est d'origine chinoise, notamment des commerçants.

Dès la fin du mois de janvier, cette communauté s'est mise à fermer les boutiques, à porter des masques, et à se confiner spontanément car les informations en provenance du pays étaient inquiétantes.

"Les informations qui nous arrivaient de Chine, c’était qu’on était face à un virus comme on n’en avait jamais vu, très spécial, qui peut changer, muter" explique Francesco Rotunno, vice-président de l'association culturelle chinoise Ramunion.

"Il y a beaucoup de morts en Chine, beaucoup plus qu’on imagine. Le gouvernement chinois est très silencieux sur ce qui s'est réellement passé" indique-t-il.

Dès lors, son association a lancé l'alerte et a organisé l'entraide ainsi que l'apprentissage des gestes barrières dans la ville.

29 décès, 30 fois moins que dans des villes comparables en Lombardie

Grâce à sa communauté chinoise, Prato a donc pris de l'avance sur le reste du pays en anticipant le confinement. Avec 29 décès, la mortalité y est 30 fois moins forte que dans des villes comparables en Lombardie.

Actuellement, la ville de 200 000 habitants se déconfine progressivement et relance son activité en gardant des précautions drastiques, pour éviter une deuxième vague épidémique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy