DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Donald Trump « prêt » pour un vaccin

euronews_icons_loading
Donald Trump « prêt » pour un vaccin
Tous droits réservés  Alex Brandon/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

En Pennsylvanie comme dans d'autres États américains encore sous cloche, la colère monte face au confinement et les manifestations se multiplient. Le pays le plus endeuillé au monde par le coronavirus, avec plus de 87 000 morts, a aussi vu son taux de chômage atteindre des sommets : près de 15 % de la population active.

Donald Trump poursuit quant à lui sa course au vaccin. Les États-Unis ont investi un milliard de dollars dans un partenariat avec des laboratoires et le président prédit un vaccin avant la fin de l'année.

« Alors que nous accélérons la phase finale des essais cliniques pour les vaccins, l'opération "Warp Speed" va accélérer simultanément le processus de fabrication, a assuré le président américain. En d'autres termes, nous sommes en train de nous préparer et dès que nous aurons les vaccins, la formule, dès que nous aurons ce dont nous avons besoin, nous serons prêts et n'aurons pas à attendre des années avant de passer à la vitesse supérieure. Nous nous tenons prêts. C'est risqué, c'est cher, mais nous gagnons énormément de temps. Nous allons gagner des années. »

Certaines zones dans le New Jersey s'offrent une bouffée d'oxygène en rouvrant peu à peu les plages, mais à New York – le poumon économique du pays et épicentre de l'épidémie –, le confinement a été prolongé jusqu'au 28 mai au moins.