DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Retour des messes en public : les gestes barrières pas toujours respectés

euronews_icons_loading
 Retour des messes en public : les gestes barrières pas toujours respectés
Tous droits réservés  Yorgos Karahalis/AP
Taille du texte Aa Aa

Un peu partout, en Grèce, les églises ont ouvert leurs portes ce dimanche après deux semaines de confinement.

Les mesures de distanciations sociales sont globalement respectées, pas de fidèles à moins d'1,5 mètres les uns des autres, mais ici, dans cette église de Thessalonique, les prescriptions laïques se sont arrêtées là : la peur du coronavirus n'a pas empêché le prêtre de distribuer à tous la communion avec même la Cuiller liturgique.

"J'ai décidé de communier, je savais que rien de m'arriverait, la Sainte Communion me protège, pas de contagion possible, j'en suis sûr" confie un fidèle devant l'église.

En Roumanie, après deux mois de confinement et de prières isolées, les prêtres ont été autorisées à célébrer la messe en public, mais à l'extérieur.

Dans cette Ville de Galati, sur les bords du Danube, une centaine de fidèles se sont rassemblée pour assister à l'office devant l'église.

Vasile Iona, prêtre : "J'ai parlé aux autorités la semaine dernière et j'ai reçu l'autorisation d'être dans la rue."

En France, à Châlons-en-Champagne dans la Marne, environ 500 fidèles ont assisté depuis leurs voitures à une messe célébrée sur un parking.

L'évêque local explique qu'il s'agissait d'accueillir tous les fidèles dans un périmètre de 100 km, soit la distance que les Français sont aujourd'hui autorisés à parcourir dans le cadre du confinement allégé.