DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Hong Kong : nouvelles tensions au Parlement

La crise est loin d'être terminée à Hong Kong. Ce lundi, des heurts ont éclaté au sein du Parlement. Les tensions se sont cristallisés autour de la Commission de la chambre, dont le rôle est de passer en revue les projets de loi avant qu'ils ne soient examinés.

Sans président depuis octobre, aucun projet de loi n'a pu être voté depuis lors, les élus "pro-démocratie" bloquant la désignation d'un successeur. Le 18 mai, les "pro-Pékin" ont donc placé Chan Kin-por, leur candidat à la présidence le temps du vote du nouveau président. Des échauffourées et des cris de joie ont conduit Chan a expulser la plupart des législateur "pro-démocratie", facilitant ainsi la victoire du législateur "pro-Pékin" Starry Lee.

Lors de la réunion, les législateurs "pro-démocratie" ont apposé des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Abus de pouvoir" et "Le PCC piétine le parlement de HK" en référence au Parti communiste chinois au pouvoir.