DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : l'Europe progresse vers une nouvelle normalité

euronews_icons_loading
Coronavirus : l'Europe progresse vers une nouvelle normalité
Tous droits réservés  Cecilia Fabiano/LaPresse via AP
Taille du texte Aa Aa

Partout en Europe, la transmission du nouveau coronavirus a fortement ralenti. Mais la maladie de Covid-19 est toujours présente, alors que les mesures de déconfinement s’accélèrent dans la majeure partie des pays européens.

Presque 160 000 morts en Europe

Plus de 1,3 million de cas de contamination sont dorénavant recensés en Europe. Le Vieux Continent paye un très lourd tribut avec pratiquement 160 000 morts depuis le début de l'épidémie, selon les donnés du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Au total dans le monde, 4 805 005 cas et 318 534 morts sont comptabilisés par le décompte établi en temps réel par l'université américaine Johns Hopkins.

Le Royaume-Uni est le pays européen le plus touché avec 34 796 morts, l'Italie (32 007), la France (28 239) et l'Espagne (27 709).

Parmi les pays les plus touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 78 décès pour 100 000 habitants, suivi par l'Espagne (59), l'Italie (53), le Royaume-Uni (51), et la France (43).

Plan massif franco-allemand pour relancer l'économie européenne

La France et l'Allemagne ont proposé un plan de relance de 500 milliards d'euros afin d'aider l'Union européenne à surmonter la crise engendrée par la pandémie, via un mécanisme inédit de mutualisation de la dette européenne.

Les marchés européens ont salué ces annonces avec des hausses spectaculaires. Reste désormais au couple franco-allemand à convaincre l'ensemble des Etats membres.

Le gouvernement espagnol a qualifié lundi de "pas important dans la bonne direction" le plan de relance proposé par Paris et Berlin pour sortir l'Union européenne de la crise engendrée par la pandémie de coronavirus.

Accélération du déconfinement

En Italie, où le déconfinement s'accélère avec reprise des messes et réouverture timide des commerces, cafés et terrasses, la basilique Saint-Pierre de Rome a accueilli ses premiers visiteurs.

Quelques restaurants et les cafés ont également rouvert au Danemark. De nombreux établissements danois vont rester portes closes encore quelque temps pour s'organiser.

En France, les premiers collégiens ont repris lundi le chemin des cours dans les régions les moins touchées par l'épidémie de Covid-19. Le gouvernement français attend désormais l'avis de son conseil scientifique sur l'organisation du second tour des municipales, dossier brûlant auquel il entend associer les partis politiques.
Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a annoncé une mise en quatorzaine sur la base du volontariat pour tous les voyageurs arrivant de l'étranger hors Union européenne, à partir du 20 mai.

L'obligation du port du masque bientôt élargie en Espagne

Le port du masque sera bientôt obligatoire en Espagne dans les espaces fermés mais aussi sur la voie publique quand il n'est pas possible de garder ses distances, a annoncé lundi le gouvernement.

Les usagers des transports publics espagnols sont déjà obligés de porter un masque depuis le 4 mai. L'obligation sera étendue "aux espaces fermés mais aussi à la voie publique s'il n'est pas possible de maintenir la distance de sécurité de deux mètres", a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

La décision a été prise en accord avec toutes les régions d'Espagne, compétentes pour la Santé, et sera précisée dans les prochains jours par décret ministériel, ajoute le communiqué.

Reprise des vols

Les compagnies européennes commencent à annoncer la reprise de leur activité alors que la majeure partie de leur flotte est toujours clouée au sol.

Ainsi, Air France compte "r_eprendre progressivement ses vols_" d'ici fin juin "et sous réserve de la levée des restrictions de voyage".

Finnair reprendra ses vols entre l'Europe et l'Asie en juillet lorsque les pays commenceront à lever les restrictions, a annoncé la compagnie finlandaise.