DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Espagne : fin de la quarantaine pour les touristes étrangers dès le 1er juillet

euronews_icons_loading
La ville de Barcelone a rouvert ses plages à la promenade, le bronzage et la baignade sont toujours interdits et la police veille, Barcelone le 20 mai
La ville de Barcelone a rouvert ses plages à la promenade, le bronzage et la baignade sont toujours interdits et la police veille, Barcelone le 20 mai   -   Tous droits réservés  Emilio Morenatti, AP
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne, qui a revu son bilan à la baisse, annonce la fin de la quarantaine obligatoire pour les touristes étrangers à partir du 1er juillet. Pendant ce temps, l'Italie rouvre piscines et salles de sport, et Boris Johnson annonce la réouverture des commerces non-essentiels à partir du 15 juin.

2 000 décès en moins. C'est un bilan actualisé surprenant que l'Espagne a livré lundi : une correction liée à des doublons, ou à des morts dont la cause du décès n'était finalement pas liée au coronavirus.

L'Espagne se prépare également au retour des touristes. Pour les inciter à venir passer leur été en dans le pays, la quarantaine pour les voyageurs étrangers sera supprimée à partir du 1er juillet.

Pendant ce temps, sur le littoral nord, au à certains endroits dans le sud, mais aussi aux Canaries et aux Baléares, des plages ont rouvert, pour le plus grand bonheur de ces habitants.

"Nous sommes ravis de pouvoir marcher et retrouver une vie presque normale. Nous n'avons personnellement jamais rencontré de gros problèmes, et maintenant que le virus est presque parti, nous pouvons profiter de cette merveille", explique cet homme.

Réouverture des commerces non-essentiels au Royaume-Uni

Pourtant, le virus n'est pas encore parti. Mais au Royaume-Uni, pays le plus meurtri en Europe, certains habitants semblent avoir déjà repris leurs habitudes.

La police a lancé des avertissements alors que des plages du sud de l'Angleterre étaient bondées. Dans le même temps, le gouvernement prévoit de rouvrir les commerces non-essentiels à partir du 15 juin. Les commerces extérieurs, comme les marchés, pourront quant à eux reprendre dès le 1er juin. En revanche, les salons de coiffure et de beauté, ainsi que le secteur de l'hôtellerie, restent fermés.

Autre pays lourdement frappé par le Covid-19, l'Italie a franchi une nouvelle étape dans la levée des restrictions, avec la réouverture des salles de sport et des piscines, une semaine après celle des bars et des restaurants.

Mais les experts disent qu'il faudra attendre encore au moins une semaine avant de voir quel impact la réouverture des restaurants, des bars et des magasins a sur la circulation du virus.

Alors que le nombre de décès ces dernières 24 heures était en dessous de la barre des 100, l'Italie, qui était le pays le plus touché lors de l'arrivée de la pandémie en Europe, espère désormais que le pire est derrière elle.