DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lituanie : un programme national de subventions pour remplacer sa vieille voiture

euronews_icons_loading
Lituanie : un programme national de subventions pour remplacer sa vieille voiture
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Echanger son vieux tacot contre un scooter électrique, un vélo, ou même un abonnement de transports en commun, c'est désormais possible en Lituanie. Pour les deux premières semaines de ce programme national de lutte contre la pollution, des centaines de personnes ont fait la demande d'une indemnisation allant jusqu'à 1 000 euros.

Marius Narmontas, ministre adjoint lituanien de l'environnement : "Premièrement, il faut détruire la voiture et obtenir le certificat de l'entreprise qui a détruit la voiture. Ensuite, on peut acheter un vélo, un vélo électrique, un scooter électrique - même une voiture car il existe des mesures plus larges, et pour les transports publics, il est possible dans les grandes villes d'acheter des billets de bus annuels, voire pluriannuels."

Cinq millions d'euros provenant de la vente sur le marché des quotas d'émissions polluantes ont été alloués à ce programme mis en place pour l'instant jusqu'à fin 2021.

"J'ai échangé ma vieille voiture qui polluait, dit cet homme. C'était une Opel, une vieille Opel fabriquée en 1996. Je l'utilisait pour aller travailler. Maintenant, j'y vais avec ça."

Gabriele elle aussi a bénéficié de ce programme environnemental : "J'avais une vieille voiture et ça ne valait plus le coup d'investir dedans ni d'être vendue, car elle ne valait plus rien. Avec ce système j'ai pu acheter des vélos, j'ai reçu plus d'argent que si j'avais vendu ma voiture".

Gabriele en effet a reçu la prime maximum de 1000 euros et a pu acheter trois vélos et équiper tout son foyer. Mais la Lituanie a voulu faire plus avec un autre système qui permet de toucher jusqu'à 4 000 euros pour l'achat d'une voiture électrique.