DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mort de George Floyd : l'Amérique sous tension

euronews_icons_loading
Mort de George Floyd : l'Amérique sous tension
Tous droits réservés  Wong Maye-E/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les manifestations se sont poursuivies cette nuit dans plusieurs villes des Etats-Unis comme New York pour dénoncer la violence policière et le racisme après la mort de George Floyd, cet Afro-Américain de 46 ans, asphyxié lors de son interpellation. Un décès qui a depuis été requalifié en meurtre. Quatre policiers ont été inculpés.

Trump : "C’est un grand jour pour lui"

Pendant ce temps, le président américain a, lui, tenu une conférence de presse pour évoquer la baisse surprise du chômage, tout en revenant sur l'affaire George Floyd. Mais ses propos ont suscité un tollé :

"Peu importe la race, la couleur, le sexe ou la croyance. Chaque Américain doit recevoir un traitement équitable de la part des forces de l'ordre. Nous avons tous vu ce qu'il s'est passé la semaine dernière. Nous ne pouvons pas laisser cela se reproduire. J’espère que George Floyd nous regarde de là-haut en pensant que ce qui arrive au pays est grandiose. C’est un grand jour pour lui, c’est un grand jour pour tout le monde."

Joe Biden : des propos "abjects"

Des propos qui n'ont pas tardé à faire réagir Joe Biden, son rival démocrate à la présidentielle :

"Les derniers mots de George Floyd ont été : Je ne peux pas respirer, je ne peux pas respirer. Ces mots ont fait écho partout dans cette nation et dans le monde entier. Le président essaye de mettre d'autres mots dans la bouche de George Floyd, je trouve cela franchement abject."

D'autres rassemblements de masse et des hommages sont attendus ce week-end, alors que la dépouille de George Floyd doit être inhumée dimanche à Houston au Texas. Des débordements sont à craindre, alors que des voix s'élèvent pour dénoncer la répression policière à l'égard des manifestants.