DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des livres mis en quarantaine : le déconfinement à la Bibliothèque de Florence

euronews_icons_loading
Bibliothèque centrale de Florence (Italie) - capture d'écran vidéo euronews
Bibliothèque centrale de Florence (Italie) - capture d'écran vidéo euronews   -   Tous droits réservés  Cleared
Taille du texte Aa Aa

Mettre des livres en quarantaine : c'est un principe de précaution adopté par des nombreuses bibliothèques face à l'épidémie de coronavirus.

Nous sommes à Florence en Italie, dans la bibliothèque nationale centrale, une de plus grandes du pays.

Les livres sont alignés sur des kilomètres de rayonnage.

L'établissement a été totalement fermé durant le confinement lié à l'épidémie de coronavirus.

A présent, il rouvre progressivement ses portes, en appliquant des mesures sanitaires strictes à la fois pour le public mais aussi pour les ouvrages.

Tous les documents qui ont été empruntés et qui ont donc été manipulés sont stockés dans un endroit spécifique comme celui-là. Ils sont triés et placés dans des boîtes selon leur date de retour. Ils restent comme ça à l'isolement durant 7 jours.
Anna Lucarelli
Directrice adjointe de la Bibliothèque nationale centrale de Florence

Le souvenir des inondations de 1966

Cette bibliothèque a été fondée au milieu du XVIIIe siècle.

Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, elle n'avait dû fermer ses portes aussi longtemps.

Pas même durant les terribles inondations de 1966.

En 1966, lors du déluge, la grande salle de lecture avait été transformée en lieu de stockage des livres qui avaient pu être sauvés de la boue et de la montée des eaux.

En 1966, les inondations tragiques ont provoqué un élan de générosité inédit. On a vu de très nombreuses personnes, non seulement des Italiens, mais aussi des étrangers, beaucoup de jeunes qui, pour la première fois de leur vie, ont quitté leur maison, ont fait des dizaines ou des centaines de kilomètres pour venir ici et sauver ce qui pouvait l'être du patrimoine culturel.
Anna Lucarelli
Directrice adjointe de la Bibliothèque nationale centrale de Florence

Cette bibliothèque nationale centrale de Florence, au même titre que celle de Rome, renferme un exemplaire de tout ce qui est publié dans le pays chaque année.