DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Spike Lee explore la guerre du Vietnam à travers des Afro-américains

euronews_icons_loading
"Da 5 Bloods" (Netflix)
Taille du texte Aa Aa

La guerre du Vietnam vue par des Afro-américains. Dans son dernier film, Spike Lee explore une perspective rare dans les productions hollywoodiennes.

Les souvenirs de Spike Lee

L’occasion pour le réalisateur militant de rappeler le lourd tribut payé par les soldats noirs au Vietnam et le traumatisme que cette guerre a suscité.

Spike Lee n’était alors qu’un jeune adolescent :

La guerre du Vietnam est la première guerre à avoir été diffusée dans les foyers américains et je regardais ces informations. Dans ce film, je reviens donc sur des choses que j'ai vécues. J’étais alors suffisamment grand pour comprendre.
Spike Lee
Réalisateur

En écho aux manifestations contre le racisme

Spike Lee suit quatre vétérans afro-américains de retour dans la jungle du Vietnam à la recherche d’un trésor enfoui et du corps de leur chef d’unité. Son film fait inévitablement écho aux manifestations contre le racisme aux États-Unis après la mort de George Floyd.

"A travers ce film, j'aimerais que le public retienne à quel point les Afro-Américains étaient mal représentés durant la guerre du Vietnam et dans la vie à certains égards. Le film devient donc une sorte de métaphore de cette mauvaise représentation", souligne l'acteur Isiah Whitlock Jr.

"Da 5 Bloods" aurait été dû être présenté en avant-première mondiale au Festival de Cannes, dont Spike Lee devait être cette année le président du jury. Son film sort ce vendredi exclusivement sur Netflix.